Jonaas, une vision intérieure

Stéphane Daireaux , photographies et sculptures, à la Galerie Noëlle Aleyne du 9 au 30 mars 2018.

« Jonaas, une vision intérieure … »

L’exposition met en scène des œuvres récentes vitrophanies et sculptures qui s’organisent et de l’été à l’automne 2017.

Le thème de Jonaas augmenté d’une voyelle et au-delà de sa mystique symbolique est dans cette perspective un prétexte ouvert à l’interprétation de l’acte de création.

Il est perçu comme une réappropriation de l’idée du voyage contrarié, un voyage spirituel, délivré des frontières territoriales.

Le sujet exploré propose un double sens de lecture, une conception de la vision intérieure opposant la vision extérieure, un sujet important mis en scène dans l’art de la Renaissance.

La photographie, en impression directe s’invite dans la peinture, intuition- révélation, elle amène le regardeur à modifier sa perception extérieure. Il s’agit de considérer la vie du dedans, telle cette installation multiple de petits formats, qui voulant ne pas trop montrer

demande à être ressentie .

Un cabinet de vitrophanies en noir et blanc déplace les résonances d’un paysage familier aux confins de représentations personnelles plus intrigantes , une énigme à résoudre ?

Ce panorama visuel propose d’expérimenter une vision habitée de mon expérience picturale, une vision peuplée d’ambiguïtés visuelles qui rendent visibles aux autres ma pensée créative.

Une seconde partie présente une suite de sculptures assemblées en une sorte d’arche de vie et déroulée sur un chemin central, leurs matières parlent et interrogent la vision concrète du processus artistique à l’œuvre.

Le voyage est incertain, frêles embarcations, allégories champêtres et courses fantastiques,

sont en présence de la lumière. Ce chemin de traverse dépend d’un regard, d’un heureux souvenir de sentiments perdus pour délier ses lacets somptueux.

Jonaas pense et voit à travers la paroi, il fait l’expérience de son intériorité, comme l’artiste au travail qui surprend et se surprend à aimer ces détails troublants, ces analogies formelles, ces instants privilégiés et retrouve en lui le chemin de l’altérité au creux de son œuvre.

Ne pas trop montrer pour mieux être vu, je propose cette vision habitée de mon expérience picturale, peuplée d’émotions photographiques instantanées, celle-ci devant rendre visible aux autres ma pensée.

Stéphane Daireaux décembre 2017

 RIvaa- année 2020- détail
RIVAA_DÉTAIL.jpg
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square